1, 2, 3, en scène!

Trois collectifs bruxellois disent leurs mots à li(y)re

Bruxelles - Le 25 mai à la Maison des Cultures de Molenbeek, le 5 juin à la Bibliothèque communale de Saint-Josse-ten-Noode et le 7 juin à La Roseraie, les Bruxellois·es ont pu découvrir trois collectifs d'écrits, trois recueils à explorer, trois manières de les présenter.

25 MAI - Le Collectif De la diversité à la créativité a décidé de prendre de la hauteur et s'est installé sur les marches d'un escalier pour partager ses écrits sur l'amour. Amour romantique, familial, charnel, passionné, éteint, le collectif explore de nombreuses facettes d'un sentiment universel décliné au 21ème siècle, en Occident. Cela se passait un samedi matin, à la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale, le jour de sa fête annuelle, devant un public attentif, touché par les textes et les lecteur·trice·s.

 


La lecture était suivie d'un échange avec la salle et d'un double vernissage: le public a pu découvrir en grand format les photos de Sofia Douieb, qui illustrent le recueil. La dynamique durable des collectifs d'écrits a été mise en valeur par l'exposition photo de Sylvie Van Molle, qui propose des portraits. Ceux des écrivantes qui avaient porté le parcours d'écriture vers le recueil Sais-tu le monde? Le public a aussi eu la possibilité d'écouter les interviews menées par Sylvie Van Molle auprès des écrivantes, et qui feront bientôt l'objet d'émissions radio.

Les photos de cette matinée: ici.

5 JUIN - Marlène Truflandier et 13 élèves de l'Institut Saint-Louis III ont fait vivre cette année scolaire un deuxième parcours d'écriture au Collectif En avant...! Scolaire? Pas tant que ça! C'est après les cours que Marlène rejoignait l'école et les enfants qui avaient décidé de s'impliquer dans un projet d'écriture. Pour la moitié d'entre eux et elles, il s'agissait d'une toute nouvelle expérience. Une institutrice qui se met sur le même pied que les enfants, ça aussi, c'est nouveau! Quand l'éducation non formelle s'invite à l'école...

Le Collectif En avant...! a choisi d'explorer par l'écriture le thème des sensations fortes, qui nourrit des émotions puissantes - la peur, l'amour, la surprise, parmi d'autres. Les textes finalisés, la compilation imprimée, tout était prêt pour présenter les textes à un public composé d'enfants - parmi eux, des "ancien·ne·s" du collectif -, de parents, d'écrivant·e·s d'autres collectifs d'écrits, d'usagers et de membres du personnel de la Bibliothèque communale de Saint-Josse-ten-Noode, qui accueillait la représentation. "Ajoutez des chaises!" Le public afflue, bibliothécaires et collectif sont ravis d'un tel succès! Marlène Truflandier rassemble les enfants pour les derniers conseils, les compilations décorent la table, sur laquelle défilent les images du parcours d'écriture qui a mené le collectif à cette journée.Présentation publique du Collectif En avant...!

A l'arrivée, chacun·e reçoit une lettre sur un carton de couleur. Par couleur, il s'agit de composer un mot qui sera mimé, en fin de lecture, par le collectif: Orange-Surprise, Bleu-Papillon, Jaune-Bravo!

Convivialité, accueil et plaisir, tel est le trio gagnant de cette vraie rencontre. Photos-souvenirs par ici!

7 JUIN - Les Plumes colorées se préparent depuis le matin à leurs deux représentations. Dans l'après-midi, ils ont le plaisir de revivre leur semaine passée à la Roseraie en septembre dernier, tout en étant de l'autre côté du miroir: c'est maintenant eux qui sont sur les planches, et qui présentent leur spectacle à une classe d'une autre école de Saint-Gilles. Dans le public, Patrick, Abdes, Julie et d'autres membres du personnel de la Roseraie, qui les avaient accueillis en septembre dernier. D'autres adultes, encore: Stéphanie Matthys, de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Direction de la langue française) et Valérie Wemaux de la Commission communautaire française (dispositif "La culture a de la classe").

Le collectif offre au public ses histoires, basées sur des faits réels ou inventés, et qui présentent des artistes en devenir ou accomplis, comédiens, peintres, danseurs, acrobates et cuisiniers! Et il met l'art en pratique, pas uniquement par le maniement des mots et de la parole: musique, danses et chansons rythment le spectacle qui se clôture dans la joie.

Les Plumes colorées répondent ensuite aux questions du public. Tout le monde est avide de prendre la parole, cela présage une émission animée sur Radio Air Libre, le 20 juin prochain!
"Quel chemin vous avez fait depuis septembre!", réagit Patrick.

Une paire d'heures plus tard, derniers coups de balai avant la deuxième représentation. Le public s'installe. Et pas des moindres: c'est l'Ecole Peter Pan qui, cette fois-ci, s'est déplacée: la directrice, quelques instituteur·trice·s, une stagiaire et de nombreux parents, frères, soeurs, cousin·e·s... L'excitation est à son comble!

Le public s'installe, les retardataires occuperont les dernières places, chaque écrivant·e se donne avec fierté et coeur. Ici encore, les Plumes colorées prolongent le spectacle par un échange avec le public; Angelica Meersseman, institutrice, et Isabelle De Vriendt, accompagnatrice, clôturent la journée par les remerciements à l'ensemble des acteur·trice·s qui ont rendu ce projet possible: l'Ecole Peter Pan et l'aisbl ScriptaLinea, les élèves de 5ème primaire et leurs parents, la commune de Saint-Gilles, la Commission communautaire française et son dispositif "La culture a de la classe" ainsi que la Direction de la langue française de la Fédération Wallonie-Bruxelles, sans compter la Bibliothèque de Saint-Gilles, Radio Air Libre et, bien sûr, la Roseraie, qui a accueilli le collectif avec la générosité qui lui est propre.

Les photos de la représentation: par ici!

Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles (Education permanente et Direction de la langue française), de la Commission communautaire française (Culture et "La Culture a de la classe") et des communes de Molenbeek-Saint-Jean, Saint-Josse-ten-Noode et Saint-Gilles.