En marge... Le chemin de l'exil

  • Imprimer

Une vidéo pour mieux comprendre

5 artistes, comme les cinq doigts d’une main tendue, ont voulu conjuguer Sculpture sur écorce réalisée par Viviane Carlierleurs divers talents pour exprimer la détresse et les souffrances de tous ces êtres humains qui fuient la guerre, les tortures, les emprisonnements arbitraires et la misère et empruntent le chemin de l’exil.

Ils et elles ont réalisé ensemble, bénévolement, une vidéo destinée à être un outil pédagogique et de sensibilisation pour les associations humanitaires, les associations d’aide aux migrant·e·s et pour les enseignant·e·s.

Le chemin de l’exil - L’histoire de Sinandugu lue sur les arbres, réalisé sur une idée originale de Viviane Carlier, est à visionner ici: https://youtu.be/toxRCfSl-hU

Comment le projet est-il né?

C'est Viviane Carlier, écrivante dans le Collectif de la ligne 10 (et, précédemment, dans le Collectif des Allumés de la Plume), qui a voulu agir face à l'accueil que l'Occident réserve aux migrant·e·s et sensibiliser les citoyen·ne·s.

Elle a écrit à Pie Tshibanda qui l'a écoutée et a accepté de prêter sa plume à ce beau projet.

François Dioh, technicien et vidéaste, est un ami proche de Viviane qui, d'emblée, a voulu la soutenir et s'impliquer pour réaliser la vidéo.

C'est lors de la rencontre annuelle entre les Collectifs d'écrits, en novembre 2018, que Viviane a demandé à Sylvie Van Molle, du Collectif de la ligne 10, et à Kaspy Ndia, du Collectif Kaléidoscope, de faire partie du projet. Sylvie, comédienne, a prêté sa voix pour dire le texte écrit par Pie Tshibanda. Kaspy, musicien, a lui composé une musique originale pour la vidéo. 

L'équipe était formée! Le projet a été réalisé en 6 mois.

Les sculptures sur écorce de la vidéo ont toutes été réalisées par Viviane Carlier.

Les artistes en bref

Texte: Pie Tshibanda

Images: Viviane Carlier

Voix: Sylvie Van Molle

Musique: Kaspy Ndia

Réalisation: François Dioh