Ancrage en Roumanie


Aux premiers jours du printemps de cette année, le premier collectif d’écrits roumain a vu le jour. Il regroupe six écrivant·e·s, cinq Roumain·e·s et une Française, qui échangent dans les deux langues et avec tout autre moyen à leur disposition.

Pour ce premier parcours d'écriture, elles et il ont choisi d’écrire sur le retour à la nature, une nature bien présente dans le centre-ville et qui leur sert de lieu de réunion lorsque le temps le permet.

Et dans la foulée, un nom a été donné à ce collectif: il s'agit du Collectif (collectif en roumain?) Scrișoara, mot-valise tiré de Timișoara et de scrie, écrire.

Quelques photos, déjà, du collectif en co-construction de son parcours d'écriture:

Le collectif est créé à l'initiative de Florence Mourlon, qui se présente par ici.

L’initiative est soutenue par l’Institut Français de Timișoara et la Casa Tineretului, centre de jeunesse de la ville.