L'eau dans tous ses (d)ébats

L'eau dans tous ses débats

26 juillet, 12h. Le Collectif De la diversité à la créativité est au rendez-vous pour les derniers préparatifs d'une lecture-débat sur le thème de l'eau. C'est une première pour ScriptaLinea et son émission « Des livres pour dire », sur Radio Air Libre : une émission enregistrée en public. Défi augmenté d'un soupçon de Covid, qui a fait reporter l'événement de quatre mois et des poussières.

 

Les préparatifs d'une toute première émission en public

Antonia Raya, Martin Dupuis, Regina Röhrer, Zohra Temsamani, Bernard Gauditiabois et Isabelle De Vriendt, les membres du collectif s'affairent : organiser l'espace, calculer les distances, aérer la salle, compter les chaises, en réserver sept, installer une table pour les intervenant·e·s, préparer l'eau, bien sûr, décorer un peu, enjoliver la vue d'affiches. Il ne manque que Jeannine Kerstius pour que le collectif d'écrits soit au complet. Jeannine, restée chez elle pour se préserver, la mort dans l'âme, sera lue par Monique Michel, qui a accompagné le collectif dans la préparation de ses lectures.

Sylvie Van Molle, à la régie, installe la table de mixage, les micros et leurs pieds. Les câbles sont trop courts, il faut repenser l'espace. On déplace la table, on réorganise les places, l'heure tourne, elle ne fait tourner la tête à personne. La joie se palpe, tournée vers le moment où tout commencera.

Pour l'heure, le collectif se retire avec Monique dans une pièce adjacente, il se laisse guider vers un temps de détente et de mise en voix, tout en douceur. La joie s'entend, dans les harmoniques qui montent au hasard des voyelles chantées par chacun·e. Derniers conseils chuchotés, presque, le collectif jette un regard au-dehors et savoure la beauté de la vue sur Bruxelles et sur l'eau d'un marais, depuis ce lieu qui lui est offert, centre d'art contemporain, le WIELS.

 

Un lieu riche de sens

Douze jours avant ce dimanche, Laure Goemans, médiatrice culturelle du WIELS, faisait découvrir à Antonia, Isabelle, Jeannine, Martin, Regina et Zohra, les vidéos et aquarelles de la jeune artiste Thao Nguyen Phan et sa plongée dans les contes du Mekong en écho à l'Histoire du Viet-Nam, ainsi que l'univers fluide et inclassable du photographe Wolfgang Tillmans. Quelques jours plus tard, c'est Laure De Cock et Soham Mbandaka que quelques membres du collectif accompagné·e·s de Sylvie Van Molle et de Monique Michel rencontraient pour faire un repérage technique de la salle de séminaire, au 4ème étage.

On peut dire que le collectif se sentait chez lui, ce dimanche-là, tant l'équipe du WIELS s'était rendue disponible et accueillante. Il est vrai que le WIELS a régulièrement accueilli des collectifs d'écrits pour leurs rencontres ; le siège social de l'aisbl ScriptaLinea est tout proche. Mais cette fois-ci, c'était une vraie collaboration qui s'était construite. Quand l'eau relie les êtres et les arts...

 

L'arrivée des premiers

14h30. Transformés en hôtes d'accueil, Martin et Bernard descendent au rez-de-chaussée pour guider le public vers la salle. Romain De Bock, qui photographiera les visages masqués, arrive en repérage, bientôt suivi des intervenant·e·s du débat : Maëlle De Brouwer et Alain Mugabo, échevin·e·s de l'Environnement à Uccle et à Forest, ainsi que Geneviève Kinet, activiste du QuartierWielsWijk. Déjà les discussions partent vers la gestion et le coût de l'eau, tandis que les écrivant·e·s s'affairent encore aux derniers détails.

 

Les voix des absent·e·s

L'idée d'une émission sur l'eau était née de la visite, le 22 décembre 2019, de l'exposition « Bruxelles sensible à l'eau », mise sur pied par le projet Bruss'eau. C'était Dominique Nalpas qui avait consacré près de deux heures au collectif, pour expliquer les enjeux liés à l'eau, à Bruxelles, et notamment à Forest. Animé d'engagement et de pédagogie, Dominique Nalpas vaut la peine d'être connu des auditeurs et auditrices de Radio Air Libre, et l'initiative collective Bruss'eau, d'être partagée au plus grand nombre ! Dominique était libre le 19 mars – c'est lui qui avait proposé cette date, 3 jours avant la Journée internationale de l'eau – ; le collectif avait également invité Chloé Deligne, d'InterEnvironnement Bruxelles, Jean-Luc Lejeune, directeur technique de la Société Publique de Gestion de l'Eau en Wallonie (SPGE), Anne Mortiaux, artiste plasticienne, et Jérôme Lagaë, du CNCD-11.11.11.

Pour enrichir le débat malgré l'absence de ces intervenant·e·s, le collectif en a rencontré certain·e·s dans la semaine qui a précédé, des extraits d'interviews ont pu être diffusés le 26 juillet, avec Dominique Nalpas, Anne Mortiaux et Ann-Laure Furnelle et Mark Verheyden, de l'asbl Aer Aqua Terra. Sans compter un extrait de la visite des expositions du WIELS, guidée par Laure Goemans.

 

Trois heures d'échanges

15h. Tout est prêt pour accueillir le public ! Si le collectif a préparé des questions et orchestré l'après-midi par chapitres – le droit à l'eau, la gestion de l'eau, la pollution de l'eau, le réchauffement climatique et son impact sur l'eau, l'eau comme source de vie et d'inspiration – , le public sera également invité à intervenir et à interroger les invité·e·s. Pour éviter les mouvements dans la salle et un partage de micro potentiellement dangereux en temps de coronavirus, les personnes indiqueront leurs questions sur papier, qu'elles remettront à Antonia, la voix des...sans-voix, ce jour-là.

Les enjeux liés à l'eau ? Son accessibilité à tous et à toutes, sa présence dans la ville, dans les espaces publics, sous forme de fontaines et d'étangs, mais aussi à l'état sauvage, la disparition des sources et des puits dans une ville où l'on continue à construire, l'inquiétante diminution des eaux de pluie et des rivières, depuis 2017, l'économie de l'eau, la gestion des eaux de pluie et l'assainissement des eaux usées, l'éducation à l'eau, l'implication des citoyen·ne·s dans les politiques d'environnement, au niveau local...

C'est bien au niveau local que le débat se campe. Le collectif évoque néanmoins aussi, notamment par ses lectures, les enjeux mondiaux liés à l'eau, tant pour la planète que pour les populations. Peut-être l'objet d'une prochaine émission ?

A l'issue de ces échanges, public, collectif et invité·e·s étaient ravi·e·s. Des carnets Dix-moi dix mots, publiés par la Direction de la langue française pour la Semaine de la langue française en fête 2020, ont été distribués aux participant·e·s. Et puisqu'on aime les mots, le livre d'or de ScriptaLinea en a recueilli quelques uns à cette occasion :

« Super moment au fil de l'eau ! »

« Bravo ! Superbe initiative »

« Même si le sujet est austère, pensé en termes rigoleaux et origineaux »

« Rencontre intéressante sur un sujet primordial. A poursuivre »

Découvrez ici le reportage photo réalisé par Romain De Bock.

 

Une lecture en balade au fil de l'eau, le 27 septembre 2020

En effet, le Collectif De la diversité à la créativité ne s'arrête pas en si bon chemin : il vous invite à découvrir davantage de textes et diffuse son recueil L'eau dans tous ses (d)ébats le dimanche 27 septembre lors d'une lecture en balade et en musique dan sles rues de Molenbeek-Saint-Jean.

Rendez-vous à 14h devant le MoMuse et la Maison des Cultures et de la Cohésion sociale (2-4, rue Mommaerts).

Réservations indispensables : contact[at]scriptalinea.org – 02 688 46 90.

Le recueil sera téléchargeable gratuitement sur www.scriptalinea.org dès le mois d'octobre 2020.

 

Pour aller plus loin

Voici également d'autres pistes pour approfondir le sujet :

Ecouter l'émission et les « bonus »

On peut écouter les deux volets de l'émission ainsi que l'émission « bonus », avec des interviews de Dominique Nalpas, Anne Mortiaux et Ann-Laure Furnelle et Mark Verheyden, ainsi que quelques lectures, encore, d'extraits du recueil L'eau dans tous ses (d)ébats, les jeudis de 17h30 à 19h, en août et le 3 septembre, sur 87.7 FM, en streaming sur www.radioairlibre.net et sur MixCloud via notre page Des livres pour dire.

 

Découvrir les expositions de Thao Nguyen Phan et de Wolfgang Tillmans au WIELS

(jusqu'au 16 août 2020) – Avenue Van Volxem, 354 – 1190 Bruxelles

Plus d'infos: www.wiels.org

 

Participer au nettoyage de la Dyle et de la Gette

Aer Aqua Terra asbl – 0496 556 909 - aeraquaterra.wordpress.com

 

Animer des groupes, en classe et ailleurs

Dis-moi dix mots au file de l'eau, Le Cahier pédagogique des 10 mots – 25 pistes pour jouer avec la langue, en classe et ailleurs, Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Direction Générale de la Culture, Direction de la langue française, Stépahnie Matthys et Stéphanie Debroux, www.lalanguefrançaise.be

 

Lire le numéro consacré à l'eau par Inter-Environnement Bruxelles

"Bruxelles à l'épreuve de l'eau", Bruxelles en mouvements n°304, janvier/février 2020

www.ieb.be/BEM-304-Bruxelles-a-l-epreuve-de-l-eau

Regarder une vidéo

« La malédiction du plastique », Arte (via la plateforme Youtube)